Amorphophallus konjac

Le konjac est une plante de la famille des Araceæ qui pousse naturellement dans les forêts de Thaïlande, du Viêt Nam, et de Chine méridionale.



Catégories :

Araceae - Flore (nom scientifique) - Cuisine japonaise

Le konjac (Amorphophallus konjac) est une plante de la famille des Araceæ qui pousse naturellement dans les forêts de Thaïlande, du Viêt Nam, et de Chine méridionale.

Culture et usages

La plante possède un rhizome tubéreux sphérique qui peut peser 3 à 4 kg. La plante est cultivée en Indonésie et au Japon comme légume. Elle est connue en herboristerie asiatique comme langue du diable où elle servirait dans le traitement du cancer ou du diabète. En Corée du Sud, les bulbes sont consommés comme les pommes de terre, au Japon, sous forme de galettes, de gâteaux secs, ou de vermicelles de konnyaku nommés shirataki (??? litt. «cascade blanche») .

Le konnyaku (???) est obtenu en mélangeant de la farine de Konjac avec de l'eau de chaux (Kalkwasser ou Limewater, mélange d'hydroxyde de calcium et d'eau). L'algue Hijiki (Hizikia fusiformis) est fréquemment ajoutée au mélange comme colorant. De sa farine, on extrait le glucomannane, un polyoside utilisé comme épaississant dans l'industrie agro-alimentaire (E425[1]). Le mélange obtenu est alors bouilli puis on le laisse se solidifier. On obtient alors le konnyaku.

Le konnyaku est aussi utilisé au Japon pour faire de gros bonbons en gelée aromatisés aux fruits baptisés konnyaku jelly (????????, ?) . Cependant, ce bonbon de plusieurs centimètres de large ayant déjà été la cause de plusieurs morts par étouffement au Japon (17 entre 1995 et 2008), il est interdit dans l'Union européenne et en Corée du Sud[2].

Notes et références

  1. Parlement européen et Conseil de l'europe, «La Directive 95/2/CE concernant les additifs alimentaires autres que les colorants et les édulcorants», dans Journal officiel de l'Union européenne, no L 61, 20/02/1995, p.  1-56 [texte intégral (page consultée le 19/05/2008) ] . [pdf]
  2. AFP, «Un fabricant de bonbon en gelée sous pression après la mort d'un bébé», 3 octobre 2008, Actuellement le Japon. Mis en ligne le 3 octobre 2008, consulté le 3 octobre 2008

Liens externes

Bibliographie

  • Konjac coupe-faim, Anne Dufour et Carole Garnier, Leduc. s Editions

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Amorphophallus_konjac.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu