Chélidoine

La chélidoine ou grande chélidoine est une plante de la famille des Papavéracées et l'unique espèce du genre Chelidonium.



Catégories :

Flore (nom vernaculaire) - Plante rudérale - Plante toxique - Papaveraceae - Plante nitrophile

Définitions :

  • Genre de plantes de la famille des Papavéracées à suc corrosif; Sorte d'agate (source : fr.wiktionary)
Chelidonium Majus

La chélidoine ou grande chélidoine (/kelidwan/) (Chelidonium majus, grande hirondelle en latin) est une plante de la famille des Papavéracées et l'unique espèce du genre Chelidonium. On l'appelle aussi herbe aux verrues, car son latex jaune-orange passe pour éliminer les verrues.

Autres noms communs : Chélidoine majeure, grande éclaire, herbe aux boucs, herbe de l'hirondelle, herbe de Sainte-Claire, herbe aux verrues, lait de sorcières, sologne, félongène, felougne.

La chélidoine (du grec χελιδών et du latin chelidonium, hirondelle) doit son nom au fait que la floraison de cette papavéracée (pavot, coquelicot) coïncide avec l'arrivée de ces migrateurs.

Description

Fleur

La tige dressée et ramifiée atteint 30 à 50 cm de haut. Elle est cylindrique, poilue par endroits et les blessures laissent échapper un latex jaune à orange.

Les feuilles inférieures sont pétiolées, celles du sommet sont sessiles. Elles sont molles, imparipennées et crénelées (quelquefois dentées), de couleur légèrement glauque (en particulier en dessous).

Les fleurs poussent en ombelle à l'extrémité de longs pédoncules. Elles ont à peu près 2 cm de diamètre, elles comportent 2 sépales verts caducs, quatre pétales jaunes, et de nombreuses étamines de la même couleur que les pétales.

Après fécondation l'ovaire se transforme en capsule linéaire qui peut atteindre 5 cm de long et qui ressemble énormément à une gousse, aussi nommée une silique.

Les graines sont petites et noires. Elles possèdent un élaïosome qui attire les fourmis pour disperser les graines (myrmécochorie).

Cette espèce est particulièrement variable, surtout dans la forme des feuilles et dans leur division. On a décrit plus de 20 variétés.

Aire de répartition

Elle est commune dans toute l'Europe sauf au nord où elle n'est qu'introduite, comme en Angleterre ou en Irlande.

Habitat

Elle pousse à partir du printemps sur le bord des chemins, dans les décombres, le long des murs ou à l'orée des bois. Elle est reconnue comme un indicateur d'azote.

Utilisation

Latex jaune de la plante

La chélidoine a habituellement été utilisée pour guérir de nombreuses maladies (foie, rhumatismes... ). Le suc (latex) qui s'échappe lorsque on casse la tige de la chélidoine a la réputation de faire disparaître les verrues et les cors, d'où son surnom de «plante à verrues». Le suc de la plante contient plusieurs alcaloïdes toxiques.

La Chelidoine a été expérimentée en homéopathie par Hahnemann et ses élèves. elle agit aussi sur la circulation sanguine en elargissant les coronaires et en augmentant la tension les alcaloides ont aussi un effet bactericide l'emploi du suc frais pour l'élimination des verrues est déconseillé car il n'est pas sans danger, les remedes à base de chélidoine ne doivent être employés que sous contrôle medicale.

Toxicité

La toxine mise en cause est la chelidonine.

La plante est rarement ingérée à cause de son odeur et de son goût désagréables. L'ingestion peut causer des nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhées et déshydratations[1].

Liens externes

Notes et références

  1. Lewis S. Nelson, M. D.  ; Richard D. Shih, M. D.  ; Michæl J. Balick, Ph. D., Handbook of Poisonous and Injurious Plants, Second Edition, Springer, 2007, 340 p. (ISBN 0-387-31268-4) .
    pages 120 à 121
     


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A9lidoine.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu