Cyprès sempervirent

Le cyprès commun, toujours nommé cyprès toujours vert, cyprès d'Italie ou cyprès de provence, est un arbre de la famille des Cupressaceæ.



Catégories :

Statut IUCN Quasi menacé - Cupressaceae - Arbre - Flore (nom vernaculaire) - Arbre de l'Iran - Arbre d'ornement

Le cyprès commun (Cupressus sempervirens), toujours nommé cyprès toujours vert, cyprès d'Italie ou cyprès de provence, est un arbre de la famille des Cupressaceæ.

C'est un arbre originaire d'Asie, mais il est acclimaté dans tout l'hémisphère nord et surtout autour du bassin méditerranéen. IL résiste à -20°C et tolère une sécheresse relative.

L'arbre est particulièrement élancé, ressemblant quelquefois à une colonne. Le tronc peut atteindre 20 à 30 m de haut et est particulièrement ramifié excepté dans sa partie inférieure. L'écorce est brun-gris, assez fine et crevassée. Les jeunes pieds portent des aiguilles et les plus âgés des écailles vertes, assez serrée. Elles ne dégagent aucune odeur lorsque on les froisse.

Feuilles et cônes

Reproduction

La floraison se produit en mars-avril. La pollinisation est anémogame (pollen transporté par le vent)
Son pollen est particulièrement allergène (indice 5/5). Des allergies croisées sont envisageables avec le pollen du Thuya, du genévrier et du pêcher.
Les cônes sont en forme d'œufs grumeleux et peuvent atteindre une longueur de 4 cm avec des écailles pentagonales porteuses d'une pointe écailleuse de petite taille.

Utilisation

Le bois, particulièrement dense et presque imputrescible est apprécié des ébénistes. Les Phéniciens, les Romains et les Grecs l'utilisaient pour la construction de navires, de portes de temples et de cercueils. Il était déjà à l'époque reconnu comme l'arbre de deuil, ce qui explique peut-être qu'il est si souvent planté dans les cimetières. Le monastère Santo Toribio de Liébana possède une relique de la Sainte Croix du Christ dont une expertise scientifique de 1958 certifie sa composition en cyprès sempervirent de palestine, vieux d'environ deux mille ans. L'huile principale, extraite à partir des rameaux, est utilisée pour ses propriétés sur la circulation veineuse et lymphatique.

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cypr%C3%A8s_sempervirent.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu