Mélisse officinale

La mélisse officinale est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Son nom vient du grec melissophullon qui veut dire «feuille à abeilles».



Catégories :

Flore (nom vernaculaire) - Lamiaceae - Plante condimentaire - Plante médicinale - Phytothérapie - Plante mellifère

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Mélisse officinale (Melissa officinalis). La Mélisse officinale est fréquemment utilisée pour ses vertus calmantes et relaxantes. Elle régule l'influx nerveux... (source : herbes-medicinales)
  • Paquet de 50 grammes de tisane de Mélisse Officinale. Melissa officinalis.... Paquet de 25 grammes de tisane mélisse officinale est en vente sur eBay, ... (source : cgi.ebay)
  • La mélisse officinale (Melissa officinalis) est une plante herbacée vivace de la... Mélisse officinale est originaire d'Europe, et est facçilement à ... (source : wilfriedrobert)

La mélisse officinale (Melissa officinalis) est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Son nom vient du grec melissophullon qui veut dire «feuille à abeilles».

On l'appelle aussi mélisse citronnelle ou simplement citronnelle, à ne pas confondre avec la citronnelle (Cymbopogon citratus) utilisée en cuisine asiatique.

Description

Feuilles

Plante vivace haute de 30 à 80 cm, à tiges dressées à section carrée. La mélisse a des petites feuilles ovales gaufrées et dentelées qui exhalent un parfum doux et citronné lorsque on les froisse.

Les fleurs blanches ont une corolle longue de 12 mm, à deux lèvres. Le calice est en forme de cloche.

La mélisse officinale, ou mélisse citronnelle, est cultivée dans les jardins depuis des temps particulièrement anciens. Originaire d'Europe, elle a été introduite en Amérique du Nord. Les tiges et les feuilles sont toujours utilisées comme tonique et stimulant léger. Le goût est astringent et l'arôme léger. L'alcool est obtenu par distillation de ses feuilles fraîches : l'eau de mélisse a des propriétés antispasmodiques. La mélisse peut aussi être consommée sous forme de tisanes.

On confond quelquefois la mélisse avec une espèce d'herbe à chats, la cataire, dont l'odeur est différente.

Distribution

Plante venant de l'Est du bassin méditerranéen, qui s'est répandue dans toute l'Europe dès l'Antiquité. Les Romains l'introduisirent en Grande-Bretagne.

Culture

C'est une plante vivace facile qui pousse particulièrement bien au soleil comme à l'ombre et aime les sols plutôt frais. Elle a sa place dans les jardins de curés et dans les jardins médiévaux. Il en existe plusieurs cultivars, par exemple :

Plante mellifère

Cette plante est naturellement mellifère et produit un nectar que les abeilles récoltent pour le transformer en miel.

Usage thérapeutique

Elle était particulièrement appréciée au XIXe siècle pour ses propriétés digestives et infusée elle offre une tisane apaisante. Qui plus est elle renferme une essence qui est un tonique nerveux. Il était fabriqué avec les feuilles de mélisse fraîches un alcoolat nommé eau de mélisse ou Eau des Carmes.

Les polyphénols de la mélisse sont antiviraux : contre l'herpès qui produit des vésicules blanchâtres, une infusion appliquée régulièrement sur les lésions élimine les éruptions en quelques jours et en diminué la fréquence d'apparition[1].

Usage culinaire

En cuisine, la mélisse donne une saveur fraîche aux viandes, volailles, poissons, salades de fruits et de légumes, aux soupes ainsi qu'aux puddings. Elle est utilisée en Espagne pour aromatiser le lait. Elle entre dans la composition de certaines liqueurs comme la Bénédictine.

Usage en herboristerie

La mélisse est le plus fréquemment utilisée pour ses vertus calmantes et relaxantes. De fait, elle régule l'influx nerveux, ce qui a une action bénéfique sur la tachycardie, mais réduit aussi les spasmes de l'estomac et du côlon (elle a aussi des propriétés antifongiques). En infusion, la mélisse a un effet un peu sédatif, et facilite qui plus est la sudation, c'est pourquoi elle est recommandée dans des cas d'insomnie, ou par forte chaleur chez le nourrisson et les personnes âgées.

Son huile principale se compose de citral, de citronnellol, d'eugénol, de géraniol, de flavonoïdes, de polyphénols et de triterpénoïde.

Préparer une infusion : plonger deux belles branches de mélisse (50-100 g) dans un litre d'eau portée à ébullition. Laisser infuser. À boire tiède ou frais.

Voir aussi

  • Herbe aromatique
  • Ingrédients de cuisine

Liens externes

Sources

  1. Encyclopédie des plantes médicinales - identification, préparations, soins, éditions Larousse, Hong Kong 2002, p. 115

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lisse_officinale.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu