Ortie blanche

L'ortie blanche ou lamier blanc est une espèce de plantes herbacées de la famille des Lamiaceæ. Elle est venant de la totalité de l'Europe et de l'Asie occidentale.



Catégories :

Flore (nom vernaculaire) - Lamiaceae

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • 13 messages - 7 auteurs - Dernier message : 21 avr L'ortie blanche est en réalité le lamier blanc (lamium album), l'ortie à fleurs roses certainement le lamier pourpre (lamium purpurea)... (source : hortiauray)
  • Le lamier blanc (lamium album)  : troubles gynécologiques, goutte, ... Pour le lamier blanc ou ortie blanche : Est le remède de base pour traiter la goutte... (source : fieletpotins)

L'ortie blanche ou lamier blanc (Lamium album) est une espèce de plantes herbacées de la famille des Lamiaceæ. Elle est venant de la totalité de l'Europe et de l'Asie occidentale. Elle croît dans des habitats variés allant de la prairie aux régions boisées, le plus souvent sur des sols humides.

Malgré son nom vernaculaire d'«ortie blanche», Ce n'est pas une ortie véritable (genre Urtica). Elle ne pique pas. Les fleurs blanches et la tige carrée permettent de la distinguer sans équivoque.

Description

Détails de Lamium album

C'est une espèce de plante herbacée pérenne pouvant atteindre 50 à 100 centimètres de hauteur, la tige comme énormément de Lamiaceæ a une section carrée. Les feuilles font 3 à 8 cm de long et 2 à 5 cm de large et ont une forme triangulaire et un aspect duveteux au toucher, le bord est dentelé et le pétiole peut mesurer jusqu'à 5cm de long. Les fleurs sont blanches et font entre 1.5 et 2.5 centimètre de long.

Caractéristiques

données selon : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Culture et utilisation

Les jeunes feuilles sont comestibles, et peuvent être consommées en salades ou elles peuvent être cuisinées comme des légumes.

La plante a aussi un certain nombre d'utilisations en phytothérapie.

Plantée en association avec la pomme de terre, elle repousse les doryphores et perfectionne le goût des pommes de terre.

Propriétés médicinales

Les feuilles et les fleurs sont astringentes, hémostatiques et expectorantes.

Bibliographie
  • Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, les guides du naturaliste, François Couplan et Eva Stinner ISBN 2 603 00952 4

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Ortie_blanche.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu