Quinquina

Le quinquina est un arbuste ou un petit arbre sempervirent de la famille des Rubiacées, venant de l'Amérique du Sud.



Catégories :

Flore (nom vernaculaire) - Rubiaceae - Plante médicinale - Phytothérapie

Définitions :

  • (mot d'Amérique du Sud). Arbre originaire d'Amérique du Sud, qui apporte la quinine et la quinidine, contenues dans son écorce.... (source : nzdl.sadl.uleth)
  • quinquina (Champdray) (nm). (source : projetbabel)

Le quinquina (Cinchona officinalis) est un arbuste ou un petit arbre sempervirent de la famille des Rubiacées, venant de l'Amérique du Sud.

Utilisation

L'écorce du quinquina contient des alcaloïdes, dont la quinine, qui a des propriétés médicinales reconnues. On l'utilise pour traiter le paludisme.

Histoire

Le quinquina ou kina-kina (écorce des écorces) est importé en Europe sous le nom d'écorce du Pérou. C'est dans ce pays que les Indiens avaient découvert ses propriétés antimalariques. Cette écorce doit son appellation latine à la femme du vice-roi du Pérou, la comtesse d'El Chinchon qui aurait dû sa guérison à l'emploi de cette écorce. Reconnaissante, elle facilita l'introduction de cette drogue en Espagne où elle porta le nom de "poudre de la comtesse". Puis, commercialisée par les Jésuites, elle devint "poudre des Jésuites". Pour lutter contre le paludisme qui sévit légèrement partout et n'épargne pas la région de Versailles, Louis XIV la fait importer en France. Le quinquina est ainsi à l'origine de l'expédition maritime de Charles Marie de La Condamine qui en fit la première description[1]. Lorsque Simon-Auguste Tissot publia son ouvrage sur «L'onanisme, essai sur les maladies produites par la masturbation», qui rencontra soixante-trois éditions entre 1760 et 1905, il recommandait entre autres le quinquina pour remédier aux maladies causées par l'onanisme.

Autres infos

D'autres espèces de Cinchona, dont le quinquina rouge et le quinquina jaune, produisent aussi de la quinine.

Liens externes

Simon-Auguste Tissot L'onanisme, Paris : Garnier frères, 1905 http ://gallica. bnf. fr/ark :/12148/bpt6k81556v

Références

  1. Aux origines des plantes, Tome II, sous la direction de F. Hallé et P. Lieutaghi (Fayard, 2008), article de L. Allorge, "Histoire des explorations botaniques"

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Quinquina.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu