Yerba maté

La yerba maté, quelquefois nommée «thé du Paraguay», «thé des Jésuites» ou «thé du Brésil», est une espèce sud-américaine du genre Ilex et de la famille des Aquifoliaceæ.



Catégories :

Statut IUCN Quasi menacé - Flore (nom vernaculaire) - Aquifoliaceae - Plante psychotrope - Stimulant

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'herbe maté est issue des feuilles d'Ilex Paraguariensis.... L'herbe maté (yerba mate) est aussi cultivée en Inde et est membre de la pharmacopée... (source : laboutiqueuruguayenne)
  • Yerba maté, Ilex paraguariensis, indications, posologie, historique, recherches, ... L'yerba maté est aussi cultivé en Inde : il est membre de la... (source : passeportsante)
  • yerba maté. Nom latin : Ilex paraguariensis. Noms communs :... Qui plus est l'yerba maté est utilisée comme tonique, diurétique et contrôle l'appétit.... (source : herbe-medicinale.blogspot)

La yerba maté (Ilex paraguariensis), quelquefois nommée «thé du Paraguay», «thé des Jésuites» ou «thé du Brésil», est une espèce sud-américaine du genre Ilex (comme les houx) et de la famille des Aquifoliaceæ. Ses feuilles, torréfiées, pulvérisées et infusées dans l'eau chaude, fournissent une boisson stimulante, le maté, aux effets identiques à ceux du café ou du thé.

La yerba maté est cultivée essentiellement au Paraguay, en Argentine, en Uruguay et dans le sud du Brésil. Les Guarani sont connus comme étant les premiers à l'avoir cultivé, et ensuite les missionnaires Jésuites en ont répandu l'usage dans le reste de l'Amérique du Sud, aussi loin qu'en Équateur.

C'est néenmoins une espèce quasi-menacée, surtout à cause de la déforestation.

Description

Feuillage du maté

La yerba maté est un arbre à feuilles persistantes, qui pousse naturellement aux bords des ruisseaux, dans les forêts montagneuses entre 500 m et 700 m d'altitude. À l'état naturel, l'arbre peut atteindre 20 mètres de hauteur. Mais en culture, il est taillé de telle sorte qu'il ne dépasse pas quatre à huit mètres.

Propriétés

Les feuilles d'yerba maté contiennent de la théophylline et de 0, 2 à 2% de caféine[1]. Préparées en infusion, elles ont des vertus médicinales. Elles servent de tonique nerveux et musculaire, de stimulant pour les fonctions digestives et de diurétique. [1]

Note

  1. ab Denis Richard, Jean-Louis Senon, Marc Valleur, Dictionnaire des drogues et des dépendances, Larousse, 2004 (ISBN 2-03-505431-1)  

Article connexe

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Yerba_mat%C3%A9.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu